AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Histoire El'wynrienne

Aller en bas 
AuteurMessage
Iuka
Newbie
Newbie
avatar

Nombre de messages : 45
Localisation : In my univereuuuuuuuuuuuh
Date d'inscription : 03/07/2005

MessageSujet: Histoire El'wynrienne   Jeu 1 Sep à 19:02

Cette fic a était créer pour retracer des événement se passant avant la guerre en El'wynra sur mon forum JDR.
(Pour plus d'info sur El'wynra aller voir dans mon profile ya l'adresse de mon forum ^^ (nan cette fic n'est pas seulment un coup de pub ><))
Pour l'instant il n'y a qu'un chapitre le deuxiéme est en cours ^^


Histoire El’Wynrienne.


Chapitre 1 : Le commencement


Je me souviens très bien de ce jour, c’était un jour ou le soleil était présent sans pour autant nous réchauffer, un jour ou la nature était triste.
Je me souviens que ce jour la, moi et ma meilleur amie, Schô étions partis sur la plage se situant en bas de la forêt ou se trouvait notre village.
Nous étions partis ramasser des coquillages pour faire quelques bijoux ou outils. Alors que j’étais parti poser les coquillages que nous avions ramassé sur une toile, que nous avions posée un peu plus loin dans l’herbe et qui aller nous servir à les ramener chez nous, Schô hurla de peur.
Je la rejoignis aussi vite que possible et lorsque je vis ce qui l’avait effrayer sa peur me contamina.
Des bateaux noirs et très grands s’approcher, ce n’est pas les bateaux qui nous effrayaient mais ce qu’il y avait à son bord, Des bêtes recouverte de fourrure grise et aillant une taille impressionnantes.
C’est monstres sembler tout droit sortis de histoire de démon raconter par le sorcier de la tribu.
Terrifier par ce que nous venions de voir nous nous enfuyons pour rejoindre le village et prévenir tout le monde.


******


Otten regarder depuis la proue du bateau les deux jeunes « sauvages » fuir.
Lui et ses hommes aller bientôt accoster quand ils avaient vus les deux enfants.
_Ont dirais bien que nous allons déjà devoir établir le contact.
Otten répondit à son lieutenant dont il avait reconnus la voie.
_Dit aux hommes de se tenir prêt au combat, avec les sauvages ont est sur de rien !
_Bien mon commandant !
Le général se retira laissant seul son chef.
Otten s’étira le général a qui il venait de parler s’appeler Erwan, c’était le plus jeunes parmi les 3 généraux qui l’avait accompagner dans cette conquête, le jeune général avait un chevelure rousse abondante et un visage au traits doux, des yeux marrons constamment illuminée d’une lueur que l’on retrouve dans les yeux des enfants, son corps déjà athlétique était rendu herculéens a cause du gros manteau de fourrures qu’il portait, le commandant soupira, il faisait affreusement chaud sous se manteau.
Il partis dans sa cabine, une fois dedans il ôta son manteau qu’il lança sur sa couchette, il se regarda au passage dans un miroir.
Il y vit des yeux fatiguer soulignés par des cernes, le visage tiré et le teint pâle, à cause de la fatigue occasionner par le voyage, le sommet son crâne était dégarnis et il avais un peu de ventre mais quelques chose en lui forcer l’admiration de ses hommes .
Il sourit a son reflet constatant les ravages de l’âge, puis il partis s’assoire a son bureau ouvris le tiroir se situer a sa droite et en sortis une lettre cacheter par le sceau royal Karristiens.
Et pour la énième fois il relut cette lettre.


******

Le roi était accoudé à la fenêtre de la tour d’observation du palais cela faisait plusieurs jours que Otten était partis avec toutes une troupes.
Le roi soupira longuement, et regarda la ville en contrebas.
Sarnaë la ville de l’eau, mais aussi la capitale karristienne, sa ville a lui. Du haut de la tour il admirait ses jardin, magnifique labyrinthe de fleurs aux mille senteurs, puis sont regard se porta sur les épaisses murailles entourant le palais, c’est murailles était les plus épaisses et les plus hautes qu’on est jamais créer, enfin il admirais la cité, les millier de toi de tuile rouge sembler s’embraser sous le soleil levant.
_C’est magnifique n’est ce pas ?
Le conseiller sursauta, il s’étais pourtant approcher sans bruit.
_En effet majesté.
Le roi se tourna vers son conseiller.
_Pourquoi est tu venus me trouver ?
_Et bien nous avons reçus des nouvelles de la conquête…
_Et qu’elle sont t’elles ?
_Et bien un premier contact a était établi avec les indigènes, qui ont laissé notre troupe s’installer.


******


Quelques jours après leurs arriver je regardais depuis les buissons les étrangers couper des arbres.
Après être revenus sur la plage avec le chef et quelques chasseurs nous nous sommes rendus compte que c’est affreux démon n’étais autre que des hommes comme ce de la tribus Regen avec lesquels nous faisons du commerce, mais c’est homme la ils n’ont pas l’air aussi paisible que les Regen. Je me souviens très bien du premier contact…

Le chef s’était avancé avec les 6 chasseurs bien en vue du campement des étrangers, ces derniers les regardaient sans trop savoir comment réagir, quand homme au cheveux de feu s’étais avancer vers le chef il le regarda hésitant puis s’adressa a lui bizarrement.
_Bonjour…Je…suis…karristiens…vous…comprendre…moi ?
Il avait accompagner ses paroles de grand geste pour d’écrire ses mots, ce qui fit pouffer les hommes qui avait débarquer avec lui.
Enfin le chef du village se mit à parler.
_Je vous comprends très bien, alors je vous en pris parlez normalement.
L’homme aux cheveux de feu resta un moment la bouche grande ouverte surpri, il ne s’était apparemment pas attendu à parler a des être doué d’une intelligence quelconque.
_Ha heu et bien heu…
Il fut interrompu dans part une autre voie.
_Erwan retournez vous occupée de vos hommes je me charges de parlez !
_Heu oui mon commandant.
Après un rapide salut militaire il partis superviser la construction du camp.
_Bon est bien, je vous salut, je me nomme Otten, je suis le chef de cette troupe. Et nous souhaiterions nous installer ici pour quelques temps.
_Faites donc, mais si ce n’est pas indiscret pourquoi êtes vous venus ici ?
_Hum et bien comment dire.
L’homme, Otten, se gratter le crâne apparemment il ne savais que dire puis il recommença à parler.
_Nous sommes venus pour bâtir un futur village de marchand, et nous nous sommes ce qui sont charger de préparer le terrain et veiller à ce qu’une bonne entente puisse avoir lieu entre nos deux peuples.
Le chef leva un sourcil interrogateur puis lentement tandis sa main.
_Nous vous laissons vous installer, mais je vous pris de bien vouloir respecter nos terres.
Sur ses mots le chef et les chasseurs repartirent vers la forêt, le vielle elfe qu’était le chef Erdens savais que le « Karristiens » mentait, mais il n’avais pas pour habitudes d’interdire a qui que se soit l’accès a une terre libre même à des personnes qu’il n’appréciait pas.

Et quelques jours plus tard les karristiens avait commencé a tuer des arbres.
_Pourquoi ils font ça ?
Je m’étais tourné vers mon grand frère qui était venus les observer avec moi.
_Je ne sais pas, me répondit il, mais une chose et sur il n’ont pas écouter le chef…

C’est ainsi que les fondations de la guerre furent poser par les Karristiens…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.metus.tonsite.biz/El'Winra/index.php
 
Histoire El'wynrienne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [A LIRE] Histoire de la taverne + Tuto d'upload.
» Revue "Les dessous de l'Histoire" (Jacquier)
» la peinture hyper réaliste Histoire de l'Art
» Histoire de Korrigans/Conte breton
» Annie Pietri, l'Histoire pour la jeunesse...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Union :: Le coin des artistes :: Fanfics-
Sauter vers: