AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [Manga] Akira

Aller en bas 
AuteurMessage
Ichi
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 187
Localisation : In the Chaos
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: [Manga] Akira   Jeu 24 Nov à 12:15






Titre original : Akira
Auteur : Katsuhiro Otomo
Type : Seinen
Genre : Cyberpunk
Nombre de Volume au japon : 6 (Terminé)
Editeur Français : Glénat
Année de parution : 1982 dans le Japan's Young Magazine


Il y a deux éditions française différentes de Akira sur le marché. La première édition de Glénat comporte quatorze tomes tout en couleurs. Cette version est celle qui avait été adaptée pour le marché américain. La deuxième édition comporte six tomes en noir et blanc. Cette dernière version est fidèle à l'édition japonaise originale.








Biographie de l'auteur :

Katsuhiro Otomo est né en 1954 à Miyagi. C'est en 1973, A la fin de ses études, qu'il emménagera à Tokyo. En 1971, il débute dans l'illustration aux éditions Kodansha et enchaîne une multitude de dessins, notamment pour un programme éducatif "You" de la chaîne de télévision NHK. En 1973 il adapte Mateo Falcone, Roman de Prosper Mérimée, en une bande dessinée : Gun Report. Il travaille pour le magazine Action jusqu'en 1979 où il dessine des histoires courtes dont l'une sera à l'origine de Memories. Cette même année est celle de Fireball, son premier manga d'envergure publié dans la revue Action Deluxe, et de Highwat Star, un recueil de courts récits, chez Futabasha.
Dès 1982, Katsuhiro Otomo commence à publier dans Young Magazine l'oeuvre culte qui le fera découvrir au monde entier, Akira. En 1984, Kodansha la réédite en plusieurs volumes, publiés chacun à 700 000 exemplaires.
C'est en 1983 qu'Otomo fait ses débuts officiels dans l'animation. Il participe en effet à la réalisation du film Crusher aux côtés d'Akira Toriyama (Dragon Ball) et de Rumiko Takahashi (Ranma 1/2). Mais ses premières armes officielles, il les fait en compagnie de Rintaro (Kamui) sur le long métrage d'Armaggedon. Se découvrant en plus une passion pour l'animation, il enchaîne les projets de moindre envergure, notamment la supervision des OAV de Violence Jack, une oeuvre tirée des manga de Go Nagaï (Goldorak).
Otomo enchaîne par la suite l'écriture des scénarios de Roujin Z (1991) et de Mother Sarah (dessiné par Takumi Nagayasu), proposée dans Shukan Young Magazine (une revue éditée par Kodansha) et repris par Delcourt dès 1996.
En 1995, il est à nouveau à l'origine d'un film à sketches: Memories où l'on retrouve les noms de Koji Morimoto (Magnetic Rose) et Tensai Okamura (Stink Bomb).
En 1993, on lui proposa de travailler avec Alexandro Jodorowsky (scénariste) pour la Guerre de Mégamex, mais le projet reste toujours en suspens 12 ans plus tard...

Artographie complete de Katsuhiro Otomo





Synopsis :

Néo-Tokyo 2019, 38 ans après la Troisième Guerre mondiale. Une tribu de pensionnaires d'un centre de rééducation pour enfance inadaptée se défoule sur le bitume de la ville. Ces adolescents destroy de quinze ans, enfourchant d'énormes motos, se battent entre gangs de motards et se droguent aux amphétamines dans une cité troublée par de nombreux attentats terroristes. La mégalopole cosmopolite prépare les prochains jeux olympiques dans un climat troublé par les dissensions politiques et la corruption. Le site choisi pour accueillir les olympiades est un cratère immense, c'est à cet endroit qu'une bombe noire d'origine inconnue a explosé 38 ans auparavant, déclenchant la guerre. Un soir, Kaneda et son groupe tombe par hasard sur un enfant au regard triste poursuivi par l'armée. Entré en contact avec celui-ci, Tetsuo, un des amis de Kaneda, est fait prisonnier par les militaires qui se lancent dans diverses expérimentations. Commence alors la croisade de Kaneda pour mettre a jour le secret du projet "Akira"...





Les Personnages :



Kaneda:
Beau gosse et intrépide, ce jeune chef d'un gang de motards est le "héros" de l'histoire. Son obstination et sa crétinerie juvénile le rendent attachant. Bien que les événements le dépassent complètement, il ramènera toujours tout à une affaire personnelle. Son amour pour Kay le mettra assez souvent dans d'etrange situation...


Tetsuo:
Meilleur ami de Kaneda. Adolescent introverti et complexé, ancien souffre douleur, son profil explose avec le développement d'un pouvoir immense qui le propulse au statut de quasi-omnipotent. Entre culte de la destruction et crise identitaire, sa dépendance pour la drogue et son pouvoir qui le dépasse, il n'est fait que de sang et de douleur. Un personnage complexe et aux multiples facettes, en évolution constante, véritable icône du mal de vivre. Il deviendra le numero 41.


Kay:
Elle s'est laissée entraînée dans une organisation révolutionnaire par amour. Bien que la tournure de son engagement la dépasse totalement elle aussi, elle assume par son courage. Elle rencontrera Kaneda et le suivra (ou l'inverse) dans ses mesaventures....


Le Colonel:
Chef des armées du Japon, adepte de l'ordre, il dirige les recherches sur les mutants, travaille sur le dossier Akira et traque Kaneda et Tetsuo. Homme de terrain, imposant, il essaie de gérer les évènements par la force et ses convictions.


Akira :
Responsable du cataclysme de 1982, il disparait après la guerre pour être réveillé par Tetsuo. Son pouvoir est immense. Pour percer le mystère Akira, je vous laisse lire l'oeuvre d'Otomo.


Lady Miyako :
Grande prêtresse, elle possède des pouvoirs de medium très importants. Patriarche d'une secte dans laquelle sont élevés de jeunes enfants possédant des pouvoirs, elle prédit le réveil d'Akira. Son influence politique est considérable, surtout auprès de Nézu. Elle sera un guide pour Kei. Aveugle, elle porte le numéro 19...


Takashi :
Numéro 26. Il s'échappe des installations du Colonel par l'entremise de l'organisation terroriste qui combat Akira. Responsable de l'accident de Tetsuo, il réintègre le laboratoire après avoir été capturé.


Masaru :
Un des enfants mutants cachés par le Colonel. Ami de Takashi, qu'il ramène au laboratoire après son évasion, il porte le numéro 27. Son aide dans la lutte contre Akira sera précieuse car un des seuls survivants du Projet à l'avoir connu.


Kiyoko :
Numéro 25. Troisième enfant mutant, elle est capable de prédire l'avenir et annonce le réveil d'Akira. Très faible, elle joue cependant un rôle très important dans l'histoire. Elle utilisera Kay...

Joker :
Leader du gang des Clowns, rival de celui de Kaneda. Rusé et brute sur les bords, sa passion pour la mécanique sera cependant très utile. Il deviendra un allié très important au côté de Kaneda. Appelé aussi Bouffon dans la version française.

Yamagata :
Grand ami de Kaneda, il developpe une haine furieuse vis a vis de Tetsuo apres son changement...

Chiyoko :
Femme forte, elle accompagne Kaneda et Kei. Sa connaissance et maitrise des armes à feu est plus qu'utile. Elle prend part à la recherche des enfants mutants...





Graphisme :

Je pense qu'il est inutile de vous dire qu'Otomo est un veritable artiste. Pourtant je vais le repeter, les dessins d'Akira font partie des legendes du Manga. Avant de devenir Mangaka, Otomo a fait des études de design et cela se voit. Chaque immeuble est un veritable projet d'architecture, chaque véhicule (les motos...) ou machine est fonctionnel. L'immersion est vraiment très grande dans ce futur si réaliste, si inquiétant, parce que si probable. Malgré l'ancienneté du manga, les dessins reste toujours aussi agreable, le design d'Otomo est parfait, le plaisir de lecture intacte.
Riche en effets (traînées lumineuses des phares, effets de lentilles, etc), combinés à une parfaite maîtrise des lignes de vitesse et à la précision du trait, bénéficiant des libertés du manga en matière de pagination, le dessin d'Otomo est percutant. Impossible de rester impassible devant de tels planches. Le découpage est à la limite de la perfection, mélant les cadrages des plus simples aux plus complexes. Des planches des plus épurées aux plus fouillées, tout ça, dans la plus grande harmonie. La forme des cases suit le rythme de l'intrigue avec une fluidité bluffante, la maitrise des traits donnant une sensation de vitesse presque surnaturel pour des dessins. Pour en revenir au design, qui n'a pas fremit devant une planche de Tetsuo perdant le controle de son pouvoir, ou tout simplement Kaneda sur sa moto. Le seul default d'Otomo est au niveau du design feminin, assez fade (Kay est pas vraiment superbe, des fois on a meme l'impression de voir Kaneda...). malgré cela, on ne peut qu'admirer les expressions faciales, le detail et la finesse des personnages.
Otomo est devenu une legende. Aujourd'hui encore, de nombreux Mangakas lui vouent une veritable adoration et prenent son travail graphique pour exemple (Samura pour n'en citer qu'un).









Avis personel :

Akira... le seinen par excellence, le Manga dans toute sa splendeur. Je ne peut dire que du bien de cette oeuvre prophétique. Otomo a su crée un univers exceptionel, une fresque apocalyptique magnifique, qui restera longtemps une oeuvre majeur, legendaire dans l'histoire des Mangas.
Si Akira est devenu culte, c'est grâce a une histoire extremement complexe, à base de complot politique, de prophétie et de culte scientifique, melée à la tragedie vecue par des adolescents qui sont totalement depassés par les évènements. On decouvre une ville detruite, qui essaye bien malgré elle de survivre, une population proche de la decadence (voir deja decadent ?). Le decors dépeint par Otomo est veritablement surprenant, car tellement realiste qu'elle nous fais peur...
Mais l'histoire d'Akira ne tient pas qu'a son univers extraordinairement riche. Ce sont ses personnages qui nous font vraiment vibrer. En effet Otomo a crée une galerie de personnages complexe, lié entre eux par un fil invisible qui se revelera fatidique. Kaneda et Tetsuo, les deux personnages principaux d'Akira, possèdent un charisme envoutant, de part leurs faiblesses et leurs forces. Et puis il faut dire que Tetsuo est carrement trop classe, meme s'il reste une personne detestable... Cela fait aussi partie de la magie d'Akira, nous faire naitre des sentiments completement antagoniste a la situation que l'on voit. Le but de chacun des personnages, motivés bien plus par leurs sentiments que par de grands idéaux, reste tres logique. En fait il n'y a pas veritablement de "méchant", les protagoniste subissent simplement le deroulement des évenements.
Les dessins d'Otomo sont aussi une part importante de la qualité du manga. Son style realiste sert a merveille le recit, sa maitrise des cadres et des traits permettent une immersion total dans l'univers. La violence du manga est omnipresente, c'est un seinen, ne l'oublions pas, et le sang coule facilement, mais sans jamais choquer ou paraitre inutile. Une fausse violence gratuite en somme. Le delire graphique d'Otomo arrive a son paroxysme lorsque Tetsuo pert le controle, avec un melange de chair et de metal tres cyberpunk (rappelant avec delice les delires du Film "Tetsuo", comme quoi la vie est bien faite...). Les scenes de destruction sont tout aussi percutantes et inoubliables. On se sent vraiment dans le manga, et ça Otomo a été l'un des premiers a nous le faire vivre.
Au final, je ne peux que conseiller ce manga a tout ceux qui ne l'ont pas encore lu, et a ceux qui decouvre l'univers de la japanisation. Son homologue animé est tout aussi excellent, different, mais cultissime. Otomo a crée un veritable chef d'oeuvre, violent, percutant, qui nous plonge dans un univers unique et qui ne nous laisse pas de marbre...

Je m'appelle... Tetsuo


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jin
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 19/06/2005

MessageSujet: Re: [Manga] Akira   Sam 26 Nov à 20:08

Ce manga est Arghheeeeuuudddeemmmpppsmnfew !!!!! yaha
Bref splendide good pour tt les raisons enoncees ci-dessus.

Cette oeuvre est d'une complexite, d'un realisme et aussi d'une beaute deconcertante... A sa publication, il fit l'effet d'une bombe aussi bien en Asie, que dans les pays occidentaux (encore incultes du genre...).
C'est une legende pour moi, une sorte de St Graal jamais egale jusqu'a present...
Il fait partie de mon top 3 c'est pour dire...

Cependant, dans ta brillante analyse Ichi, tu place Kaneda en hero ce qui a mon avis n'est pas exact. En effet chaque protagoniste suit sa voie, réalise son drame au fil des scènes et on ne distingue pas de personnage dominant réellement les autres, et encore moins de héros. Il y a donc plusieurs anti-heros... ^^
Concernant le film, il est de grande qualite certes mais compare au manga il fait pale figure... Comme une sorte de condensee sans reel fond... Il est donc conseille de lire le manga avant de regarder le film pour comprendre l'intrigue dans ses moindres details, enfin c'est mon avis !!!

Note personnelle : 19/20

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ichi
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 187
Localisation : In the Chaos
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: [Manga] Akira   Mar 29 Nov à 13:08

Jin a écrit:
Cependant, dans ta brillante analyse Ichi, tu place Kaneda en hero ce qui a mon avis n'est pas exact. En effet chaque protagoniste suit sa voie, réalise son drame au fil des scènes et on ne distingue pas de personnage dominant réellement les autres, et encore moins de héros. Il y a donc plusieurs anti-heros... ^^

Je place en effet Kaneda en "hero", mais bien sur je laisse comprendre aussi qu'il n'y a pas vraiment de perso plus fort que les autres... Kaneda est un hero bien malgré lui, car c'est le seul personnage qui se confronte a tous les drames du manga, il est toujours melé a toutes les histoires... et c'est cela qui fait de lui le perso le plus important d'Akira (on est bien d'accord que Kaneda n'a rien a voir avec un Hero ^^). Sans lui l'histoire n'existerai pas, mais de toute facon comme tu le dis Jin, ya pas de perso plus important que les autres, Kaneda est juste plus centralisé dans l'histoire que les autre... De plus Otomo lui-meme nous fais bien comprendre cela, en faisant disparaitre Kaneda pendant plus d'un tome !!


En tous cas je suis bien content de voir ton engouement pour ce manga, car il le merite vraiment héhé

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Manga] Akira   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Manga] Akira
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Akira
» Katsuhiro Otomo
» Shojo: Je ne suis pas un ange [Yazawa, Ai]
» [MANGA/FILM] Akira
» [MANGAKA] Akira Toriyama

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Union :: Otaku's Hobbies :: Mangas-
Sauter vers: